Box braids : comment les entretenir ? Les conseils des pros

Accueil » Conseils » Box braids : comment les entretenir ? Les conseils des pros
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Les box braids, ces bonnes vieilles nattes avec rajouts, sont de retour. Beaucoup de stars les ont adoptées, comme Beyoncé et Solange Knowles, ou bien Zoé Kravitz. MCA vous livre tous ses conseils pour profiter de ces tresses dites protectrices et tendances.

DETERMINER LE STYLE POUR UN MEILLEUR RESULTAT

Pour un résultat optimal et une longue tenue de la box braid, il faut savoir bien déterminer ses attentes et ses choix en amont.

> Le choix et la longueur des mèches

mèches Kenekalon

(c) Kanekalon

La « règle des quatre » instaurée par Clarisse Libène, fondatrice du site Belle ébène et organisatrice de l’événement Natural HairAcademy, est un bon repère à adapter selon chacun : « pas plus de quatre paquets, pas plus de quatre semaines, pas plus de quatre fois dans l’année ». Les paquets de mèches de fibres Kanekalon –leader des mèches synthétiques – sont couramment utilisés, pour leur souplesse, légèreté et versatilité. Il existe une variété de couleurs et de textures allant du plus lisse au plus crépu. Petit conseil MCA : pour prévenir toute forme d’allergie, il peut-être utile de tremper quelques minutes les mèches dans de l’eau froide ou tiède diluée avec un peu de shampoing. Puis de tamponner légèrement la matière à l’aide d’une serviette. Attention, ces mèches supportent mal la chaleur du sèche-cheveu, il est nécessaire de les laisser sécher à l’air libre sans les essorer. Concernant la longueur, tout dépend du style souhaité. Aux épaules, les box braids n’exercent pas trop de pression sur le cuir chevelu. Longues, elles sollicitent davantage le cheveu. Selon la densité et la santé de ses cheveux, il faut déterminer une longueur raisonnable. L’épaisseur joue également un rôle sur le résultat final. Si les cheveux sont fins, mieux vaut éviter de réaliser des nattes trop volumineuses, donc lourdes, qui exerceraient trop de pression sur le cuir chevelu.

> Le tracé : quel impact sur le cuir chevelu ?

Selon le style désiré, il existe différents tracés : la forme carrée est l’une des plus réalisées, mais le rendu peut être irrégulier et les nattes sont beaucoup plus espacées. Il en est de même pour la forme triangle qui nécessite une épaisseur de mèches plus importante. Or « la mèche ne doit pas être deux fois plus épaisse que la section que l’on va natter », prévient Aline Tacite, responsable du Salon By BE et fondatrice de l’événement Boucles d’Ébène. Il est préférable de miser sur des tracés en forme de cercles pour des nattes plus régulières. Et s’assurer une tenue et un joli aspect.

BOX BRAIDS : TOUT SUR LA ROUTINE

Avant de se lancer dans la confection des box braids, il faut s’assurer d’avoir fait un bon soin hydratant et nourrissant. De la réalisation aux soins en passant par la préservation des nattes, rien n’est à négliger pour conserver de jolies box et un cheveu naturel en bonne santé.

> Réaliser ses box braids, la bonne méthode

« Les tresses sont comme des histoires (…) qui s’entrelacent en douceur ». Cette citation tirée du roman de Sean Steward Cathy’s ring, en dit long sur les box braids : leur réalisation demande délicatesse, en évitant de créer une forte tension sur les zones les plus fragiles pour ses cheveux, c’est-à-dire au niveau des tempes et de la nuque. Aline Tacite avertit : « Il faut éviter de trop serrer au niveau de la mèche, cela peut créer une alopécie de traction » (une chute progressive des cheveux souvent due aux coiffures qui sollicitent fortement le cuir chevelu et qu’on observe souvent dans le cas des nattes très fines et très serrées, ndlr). Bien réalisées, les box braids ont l’avantage d’être protectrices. Cette coiffure limite la casse des cheveux, lesquels sont alors protégés et « enfermés » dans la natte. Ce qui évite une manipulation excessive pendant une période donnée. Il est également plus simple de prendre soin de son cuir chevelu.

Kanekalon box braids

(c) Kanekalon

> Le lavage et l’entretien des box braids

Pendant la période nattée, Aline Tacite préconise de laver son cuir chevelu au minimum toutes les deux semaines à l’aide d’un shampoing dilué avec de l’eau pour éliminer la poussière et les impuretés accumulées. « Le shampoing doit être appliqué sur le cuir chevelu en massant pour augmenter la circulation du sang », complète de son côté la blogueuse Fobuleuse. Cette dernière ajoute « qu’au moment du rinçage, il convient de presser délicatement ses cheveux le long des tresses afin d’éliminer les résidus de shampoing » pour s’assurer un essorage optimal. Lorsqu’on opte pour cette coiffure protectrice, l’important est de maintenir son cuir chevelu en bon état. Au quotidien, l’utilisation d’un sérum à base d’huiles essentielles – huile de coco ou d’amande douce – à raison de deux à trois fois par semaine est recommandée. Ces huiles non grasses permettent de travailler la box et de conserver une jolie forme, tout en apportant de la brillance à la natte. Enfin, il est de rigueur de masser son crâne pour stimuler le cuir chevelu, et éviter les tensions. Mais ce, très délicatement pour ne pas exercer de traction supplémentaire inutile sur les racines.

> Préserver ses box

Keri Hilson box braids

(c) Keri Hilson/Axelle/Bauer-Griffin

Pour retarder le « vieillissement » des box braids, accentué par les lavages hebdomadaires, une bonne habitude à prendre est de les nouer avant d’aller se coucher, ou mieux encore de protéger ses cheveux la nuit avec un foulard en soie ou en satin. Un excellent moyen de limiter les frisottis occasionnés par le frottement des cheveux avec l’oreiller. Toujours dans l’objectif de préserver la tenue de ses box braids, Aline Tacite met en garde sur l’utilisation du vaporisateur composé d’eau et d’huile : « ce n’est pas très efficace car les cheveux naturels gonflent au contact de l’eau : il y a des petits frisottis qui vont sortir de la mèche ». Selon elle, « les soins apportés avant les box braids sont suffisants pour conserver des cheveux nourris et hydratés, il faut surtout prendre soin de son cuir chevelu ». Vous l’aurez compris, ne vous aventurez pas dans la réalisation de ces nattes si votre cheveu est fragilisé. A présent, vous savez tout sur les box braids, il ne vous reste plus qu’à agiter vos jolies nattes à l’instar de Willow Smith dans son clip « Whip my hair », ou de fendre l’assistance fièrement à l’image de Keri Hilson.

 

PLUS DE CONSEILS

 

Crédits


Illustration photo Une : Instagram / doobopbeauty

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *