Alimentation et santé des cheveux crépus : les bons réflexes

Accueil » Conseils » Alimentation et santé des cheveux crépus : les bons réflexes
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Appauvrissement et perte des cheveux, déshydratation et manque de brillance : autant de critères qui peuvent être le résultat d’une carence alimentaire. Zoom sur l’alimentation qui fait du bien aux cheveux !

Une bonne alimentation est essentielle pour de beaux cheveux crépus en bonne santé. Et pour cause, l’état de nos cheveux est souvent le reflet de notre hygiène de vie. A commencer par notre régime alimentaire. Le manque de minéraux, de vitamines, d’oligo-éléments ou de fer peut jouer sur la santé et la beauté des cheveux afro, naturellement secs. Si de nombreux ingrédients d’origine naturelle sont préconisés dans les cosmétiques capillaires, ils doivent aussi se retrouver dans l’assiette. Tour d’horizon des sources animales et végétales qui constituent l’alimentation idéale pour vos cheveux.

Alimentation pour cheveux crépus

(c) via Youtube JoStylin

Alimentation pour cheveux crépus : les protéines, la base d’un cheveu sain

Les protéines contiennent des acides aminés soufrés, qui aident à renforcer la structure du cheveu. Principalement présents dans les sources animales comme la viande maigre (volaille), et le poisson comme la sole ou le thon, les acides aminés constituent la protéine naturellement présente dans les cheveux, c’est-à-dire la kératine : composante essentielle du cheveu. Les protéines fortifient donc les cheveux. Et constituent la base alimentaire d’un cheveu en bonne santé.

SOURCE ANIMALETENEUR EN G POUR 100g
Thon25
Sole27
Fromages à pâte dure27 en moyenne
Fromages à pâte molle22 en moyenne
Poulet21
Jambon cuit22
Viande bovine18
Jaune d’oeuf16

 

SOURCE VEGETALETENEUR EN G POUR 100g
Lentilles24
Soja35
Haricots23
Pistaches21
Amandes20

 Teneur en protéines des aliments*

Cheveux crépus secs, cassants et ternes : un régime vitaminé

Vitamines du groupe B et A : les meilleures alliées des cheveux crépus !

> Le plein de vitamines B

De quoi a besoin un cheveu sec ? D’hydratation ! Si les soins capillaires hydratants sont efficaces, leur impact sur la santé et la beauté des cheveux va aussi dépendre de l’alimentation qui les accompagne. Les cheveux afro sont secs et poreux et ont besoin de boire en consommant les bons aliments. A commencer par l’eau, naturellement, les légumes et légumineuses (légumes secs). Sans oublier les fruits. Autant d’ingrédients riches en vitamine B5. Reconnue pour ses propriétés hydratantes, elle aide à la pousse des cheveux et leur confère souplesse et vitalité. La vitamine B5 va également jouer un rôle important dans la protection du cheveu cassant. De manière générale, toutes les vitamines du groupe B sont bénéfiques pour les cheveux puisqu’elles favorisent la microcirculation sanguine et aident à assainir les follicules pileux (racines capillaires).

 

VITAMINESSOURCE ANIMALETENEUR POUR 100G
B3 (en mg)

 

 

Thon en conserve13,5
Maquereau8
Poulet7
Viande de veau6
B5 (en mg)

 

Jaune d’oeuf6
dinde3
B6 (en mg)Hareng1,3
Lait en poudre écrémé1,3
Saumon et thon0,5
B8 (en µg)Oeuf14
Poulet10

 

 

VITAMINESSOURCE VEGETALETENEUR POUR 100G
B3 (en mg)Céréales15
Champignons5
Soja5
Amandes4
Riz4
B5 (en mg)Champignons2,7
Lentilles1,5
Soja1,4
B6 (en mg)Céréales1,7
Maïs0,7
Epinard0,5
Banane0,5
B8 (en mg)Champignon11
Chou-fleur11
Lentilles9

Teneur en vitamines B des aliments*

 

> Alimentation pour cheveux crépus : exit les mauvaises graisses !

Aux oubliettes les viennoiseries, gâteaux industriels, plats cuisinés et autres viandes dites grasses. Cette liste non exhaustive est composée d’aliments qui regorgent de graisses saturées et limitent la croissance des cheveux. Il convient de se tourner vers des aliments riches en vitamines A, dont les bienfaits antioxydants favorisent la régénération des follicules pileux. Le jaune d’œuf, la patate douce ou encore les carottes en sont des exemples. Ces aliments aident à redonner au cheveu sec et terne, souplesse et brillance. Le cheveu afro, naturellement sec, a également besoin de produire du sébum à l’aide d’acides gras essentiels (anciennement vitamine F), naturellement présents dans certaines huiles comme l’huile de colza, de soja ou de noix.

En résumé : faire le plein de soupes ou de salades de lentilles selon les saisons, de smoothies et de jus detox chargés en vitamines A et B, en les accompagnant de céréales complètes le matin par exemple. Ne pas hésiter à boire beaucoup d’eau !

Alimentation pour cheveux crépus

Perte de cheveux : des oligo à gogo !

> Une cure de zinc

Le zinc est un oligo-élément faisant partie des minéraux dont l’organisme humain a besoin. Antioxydant, il lutte contre le vieillissement prématuré du cheveu en stimulant la microcirculation sanguine. Il aide à la formation de la kératine, c’est-à-dire la protéine naturelle des cheveux. Essentiellement présent dans la viande rouge (veau, porc), le zinc favorise le renouvellement des cheveux, à condition d’en préserver les propriétés en évitant les produits blancs raffinés comme le sel, le sucre ou encore les pâtes. Il est préférable de se tourner vers des aliments complets (pains complets et céréales). Riches en zinc, ces produits conviennent aux vegans, mais aussi aux végétariens. Ces derniers peuvent également opter pour les huîtres ou les fromages à pâtes pressées comme le comté.

SOURCE ANIMALETENEUR POUR 100G
Huîtres20
Coquillages5
Jaune d’oeuf4
Viande de veau3,5
Porc2,6

 

SOURCE VEGETALETENEUR POUR 100G
Grains de blé en céréales du matin5,5
Lentilles5,5
Haricots5,2
Pain complet5
Pois3,5

Teneur en zinc des aliments*

> Une santé de fer

Le fer joue un rôle vital dans la transmission de l’oxygène vers les cellules, notamment vers les follicules pileux, et aide à leur renouvellement. Une carence en fer entraîne un appauvrissement, un affinement voire une perte de cheveux chez la femme et les végétariens, dans la mesure où le fer est mieux absorbé par l’organisme lorsqu’il provient d’une source animale. A la différence du fer présent dans les végétaux et autres compléments alimentaires. Il est recommandé de privilégier les coquillages (huiles, moules), mais aussi le boudin noir. Du côté des sources végétales, le persil, le cacao, les céréales, les lentilles, le tofu ou bien les amandes et les noisettes restent néanmoins une bonne source de fer.

Bon à savoir : la vitamine C présente dans le jus de citron ou d’orange facilite l’absorption du fer par l’organisme. Un zeste de citron dans une assiette riche en fer est donc un excellent réflexe. En revanche, la théine ou la caféine empêche l’absorption du fer.

SOURCE ANIMALETENEUR POUR 100G
Moules24
Coquillages20 en moyenne
Jaune d’oeuf8
Huîtres5,5
Viande de boeuf et de veau3

 

SOURCE VEGETALETENEUR POUR 100G
Persil2 à 20
Cacao12
Céréales8
Lentilles7
Amandes & noisettes5

Teneur en fer des aliments*

 

* Source : Institut Scientifique d’Hygiène Alimentaire (ISHA)

Consulter tous nos articles soins

ES

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *