TUTO : les meilleures coiffures protectrices naturelles

Accueil » Conseils » TUTO : les meilleures coiffures protectrices naturelles
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

MCA vous a concocté le meilleur des tutos coiffures protectrices pour les nulles. Et vous explique toutes les étapes à suivre pour une couronne de tresses parfaite réalisée sur cheveux naturels.

Bientôt le week-end et vous souhaitez être au top de votre potentiel capillaire pour votre soirée du samedi soir ? Problème, les coiffures protectrices et vous, cela fait deux. Pas de panique, MCA a fait le tri et vous a concocté la crème des tutos dédiés à la couronne de tresses. On vous explique toutes les étapes pour réaliser cette coiffure de protection, qui outre son côté pratique – elle est facile à glisser sous un bonnet de nuit – brille de mignonnerie.

RAPPEL : QU’EST-CE QU’UNE COIFFURE DE PROTECTION ?

Petit point avant de se lancer. Réalisée à partir de nattes ou de twists couchés avec rajouts ou sur cheveux naturels, une coiffure dite de protection protège des agressions extérieures, souvent liées au climat (humidité, vent etc.), et à nos usages quotidiens : frottements sur l’oreiller, tensions engendrées par le brossage, les lavages et autres manipulations du cheveu et du cuir chevelu. Bien entretenue, la coiffure protectrice permet de sceller l’hydratation du cheveu bouclé, frisé et crépu, naturellement poreux, à condition de suivre une bonne routine. A commencer par l’humidification à l’aide d’un vaporisateur bien composé – eau de source, huiles et protéines de soie par exemple – une hydratation à base d’huiles végétales en tâchant de ne pas négliger le cuir chevelu, accessible quand il est natté. Les avantages de la coiffure protectrice sur cheveu naturel sont nombreux. Des nattes réalisées la veille permettent de détendre le cheveu et de récupérer de la longueur le lendemain. Celles-ci limitent la casse et les fourches des pointes, si tant est qu’on y applique un soin adéquat composé d’huiles ou de beurre pour les nourrir en profondeur. Passé ce petit mémo, il n’y a plus qu’à !

REALISER SA COIFFURE DE PROTECTION

Que vos cheveux soient courts ou longs, de type 4a ou 4c, ces cinq vignettes tutorielles vous expliquent pas à pas différentes façons de réaliser une couronne de tresses pour votre routine protectrice de nuit. Une coiffure pouvant être conservée plusieurs jours selon vos attentes.

> Couronne de tresses fines

Pour une jolie couronne bombée ornée de tresses délicates comme Rosianna du blog révèle-toi.

tuto couronne de tresses

1- Diviser les cheveux en deux sections en réalisant une raie légèrement décentrée, quasi en diagonale, avec un peigne ou selon la bonne vieille méthode du stylo bille pour davantage de précision.

2- Peigner les deux sections à l’aide d’un peigne à dents larges ou d’une brosse de type Tangler Teezer.

3- Pincer ou attacher l’une des deux sections afin de dégager le terrain et réaliser la première natte.

4.5- Constituer trois sections de mèches, ni trop fines ni trop épaisses, et ajouter à chaque tour effectué un peu plus de matière en s’aidant des index.

6- Natter sur tout le contour gauche, jusqu’à la naissance de la nuque.

7.8- Réitérer le geste sur la section de droite.

9- Réunir les deux extrémités des nattes entre elles.

10- Se munir d’une épingle à cheveux, droite et à plat, pour fixer les deux pointes et former une crown. Il est possible de consolider le maintien de la coiffure à l’aide d’une épingle à chignon.

Voir le pin

> Couronne de tresse épaisse

Ici la méthode est la même que celle réalisée plus haut. L’épaisseur des mèches est simplement plus importante. Tout dépend du style escompté. La raie a été délimitée à droite et sur le côté. Il est possible de s’aider de la pointe du sourcil pour la tracer.

Tuto couronnes de tresses

(c) Pinterest

Voir le pin

> Couronne et natte de côté

Une protection pendant deux jours:  ce serait dommage de se priver d’une si jolie mise en beauté le lendemain.

Tuto couronne de tresses

(c) Pinterest

 

1- La raie a été tracée en « V » et de biais. Partir de l’oreille gauche comme repère, et suivre la ligne jusqu’au ¾ du crâne. Puis remonter vers le sommet du crâne pour tracer la seconde ligne de la raie.

2- Partir de la pointe du « V », et commencer à natter en laissant environ 3 cm de marge entre la raie et la naissance de la tresse.

3- Au sommet du crâne, suivre le contour de la tête sur le côté gauche et tresser jusqu’aux pointes.

4- Réaliser une deuxième natte couchée à droite et tresser jusqu’aux pointes.

5- Epingler la natte de gauche à l’aide d’une pince à chignon pour former une couronne, et laisser celle de droite lâche pour une belle tresse de côté.

Voir le pin

> Couronne de vanilles

Sans doute la réalisation la plus à portée de main. Cette couronne de vanilles lâche ne nécessite aucune technique particulière. Elle est donc idéale pour les néophytes.

Tuto couronne de tresses

(c) Pinterest

 

1- Dessiner une raie arrondie en s’aidant de la ligne du sourcil, en partant de la pointe. S’arrêter au milieu du crâne. Former plusieurs sections – environ quatre ou cinq selon l’épaisseur et la longueur du cheveu – de chaque côté du crâne.

2- Ici les vanilles – formées à l’aide de deux sections de mèches simplement torsadées – n’ont pas besoin d’être couchées ni d’être serrées. Réunir 2-3 vanilles : ici le maintien des nattes va se faire grâce à l’ajout d’une ou deux pinces plates placées derrière les oreilles.

3- Réitérer le geste sur l’autre moitié de la tête.

4- Une fois les vanilles consolidées de chaque côté, réunir les parties lâches des deux moitiés, et torsader le tout. Puis fixer à l’aide de plusieurs pinces à chignon.

Voir le pin

> Option macaron

Pour casser le côté tradi de la couronne de tresses des vignettes 1 et 2, le macaron est une bonne alternative.

Tuto couronne de tresses

(c) Pinterest

Réaliser les deux tresses couchées de chaque côté du crâne en laissant une mèche de cheveux plutôt épaisse au milieu. Réunir les nattes et la mèche de cheveux (6), et nouer si c’est nécessaire à l’aide d’un élastique. Puis, natter le tout (7). Enrouler la « multi-natte » de façon à former un macaron (8). Et le tour est joué (9) !

Voir le pin


Plus de conseils ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *